Garage, presque fini

Bonjour à tous

Voila déjà un bon moment que je n’ai pas posté et malheureusement perdu quelques photos entre temps pour la sortie de terre du garage. Le bati a été fini fin 2017 et depuis nous avons réalisé la charpente et la couverture que je montre ci dessous.

Nous avons réalisé 3 fermes (1 pour le garage et 2 pour l’appenti) de façon à réduire le cout de la charpente via des poutres faitières seules qui auraient nécessité une grande tombée (360mm) vu la portée et surtout pour le plaisir de réaliser de mes mains 😉

Une fois la première réalisé, on a les côtes pour les 2 autres donc on crée la charpente du garage et ensuite on attaque la charpente de l’appenti. On a laissé volontairement 57cm entre les chevrons pour maintenir l’isolant du garage en place (pas 60cm) comme cela l’isolant tiendra quasiment seul 😉

Entre temps, avant la réalisation des pignons, nous avons posé l’IPN qui soutiendra la ferme centrale de l’appenti et permettra une ouverture totale de l’entrée de l’appenti sans soutien par un pilier central

On coffre ensuite le pilier pour noyer l’IPN dans du béton. Nous avions volontairement laisser dépasser du pilier avant des ferrailles pour tenir l’IPN une fois posé

Puis on pose une ferme puis la seconde et enfin les poutres au faitage (75*225)

Chaque ferme est percé sous le poinçon et visser avec une tige filetée de diamètre 12 pour serrer l’ensemble et éviter une torsion ou un écartement des doubles poutres de 75*225 qui les composent

Entre temps on pose un écran HPV2 (pare pluie) avant le litelage sur le garage (certains conseilleront un double litelage pour éviter que les trous des pointes du premier litelage ne créent une entrée d’eau sur les chevrons mais nous n’avons jugé cela nécessaire

Puis on couvre avec de la tuile DC12 couleur castelviel, tuile double en bords droits de chaque pente, au dessus des rives droites sans oublier un solin souple sous les tuiles faitières

ainsi que 12 tuiles de verre pour apporter un puits de jour dans le garage une fois fermé. Il nous faudra réaliser 2 petits chevrettes une fois le garage isolé pour laisser entrer la lumière.

Maintenant (hier exactement) on démarre l’alimentation du garage en tirant un cable depuis la maison (un 3G2.5 suffira vu la faible consommation en puissance que je demanderai au garage) et la pose du tableau électrique (équipé provisoirement car il s’agit de récup) et j’ai tiré depuis le tableau un cable dans la gaine que nous avions réservée pour alimenter la fosse (un prise + un néon) fosse que nous avons du piquer au marteau piqueur car la gaine d’alimentation de celle-ci était descendue lorsque nous avions coulé la chape et les fondations du garage.

Si vous réalisez une fosse et que vous souhaitez mettre une gaine en réservation, PENSEZ A L’ATTACHER SOLIDEMENT pour qu’elle ne bouge pas et que vous ne soyez pas contraints à piquer comme moi une fois le béton coulé 😉

Portail et peinture piliers

Une fois les piliers enduits,

On a patienté encore une semaine pour voir arriver notre superbe portail, réalisation sur mesure par un super ferronnier à Castelnau d’Estretefonds, la société STOPAFER.

Dans la même journée, nous l’avons fait poser et nous l’avons motorisé par un kit verrin FAAC, référence HANDY KIT. Long à paramétrer surtout quand on est pas du métier mais très solide. Ouverture en piéton ou totale et j’ai fait rajouter un digicode pour permettre une ouverture lorsque l’on oublie la télécommande le dimanche soir pour sortir la poubelle par exemple 😉

Pas eu le temps avant pour permettre un bon séchage de l’enduit, nous avons peint l’enduit de la couleur de la maison au rouleau à crépis mais une fois le portail posé, donc qu’il a fallu déposer et croyez moi, il est lourd 🙂 Acier galvanisé de 2mm d’épais, le tout thermolaqué et cuit.

Bilan => 130 kg le portail !!!! 🙂

Le tout complété par un visiophone de la marque AIPHONE, référence JOS1F. qualité d’image au top, de jour comme de nuit. Micro de très bonne qualité, on a l’impression d’avoir la personne à côté de soi. Kit paramétrer et cablé en liaison avec le portail pour une ouverture portier depuis la maison. Platine de super finition à l’extérieur et panneau lcd large à l’intérieur, intuitif et très facile d’utilisation

Enduit piliers de portail et cablage – maison ossature bois Toulouse

Les piliers sont maintenant réalisés depuis 2 mois, j’attendais donc le début des beaux jours pour faire l’enduit des piliers (après donc les périodes de gel, le gel étant un bon ennemi du crépis extérieur)

Il existe de l’enduit monocouche extérieur qui possède déjà une couleur de rendu fini (beige, ocre, ou d’autres) mais pour ma part, les piliers seront peints de la couleur de la maison donc on a fait simple et réalisé l’enduit des piliers avec du mortier pour bâtir

On commence donc par poser sur les angles des cornières métalliques qui permettront d’une part de renforcer la prise de l’enduit dans les angles et surtout de servir de règles pour tirer l’enduit bien droit

et voilà une fois fini ! 😉

Nous avons posé au pied du pilier gauche un regard béton (ou plus exactement une réhausse, moins cher qu’un « regard » et surtout ouverte dessous, le regard étant plein dessous) pour regrouper toutes les gaines qui viennent de la maison (câble 5×1,5mm² pour le visiophone et câble 3*2,5mm² pour l’alimentation de la motorisation). Il ne manquera plus qu’à noyer le regard dans du béton (tout du moins autour) pour lui donner une bonne assise définitive et que celui-ci ne risque pas d’être abimé par tout véhicule en passage

Détail du câblage :

  • Un câble 5×1,5mm² qui va directement de la maison au visiophone au pilier. Type de câble préféré à du câble PTT pour éviter les interférences. Celui ci arrive donc dans le regard puis traverse le portail dans la longrine pour arriver au pilier droit puis au travers du pilier en extérieur. Nécessaire pour un visiophone au moins 4 fils pour ma part => 2 pour la liaison portier-boitier maitre à la porte d’entrée et 2 fils pour commander l’ouverture du portail depuis le boitier maitre jusqu’à la centrale du portail, sans oublier dans la maison 2 fils pour alimenter le boitier maitre depuis le tableau électrique et le disjoncteur 2A jusqu’au transformateur 18V puis du transformateur jusqu’au boitier maitre
  • Pour info, voila à quoi ressemble un transformateur 18V DIN
  • un câble 3×2,5mm² pour alimenter le portail qui part du tableau électrique de la maison et qui va au regard béton. De là, il est coupé pour monter à la centrale de commande du portail électrique. une reprise de ce câble passe dans la longrine pour rejoindre le 2nd moteur sur le pilier droit
  • un câble PTT qui va du pilier gauche au pilier droit par la longrine pour relier la centrale de commande de la motorisation à la cellule du pilier droit. Un autre câble PTT traverse le pilier gauche pour relier la cellule gauche au boitier de commande

Il ne manque donc plus qu’à peindre avec la peinture que m’avait laissé l’enduiseur de la maison et poser le portail 😉

Piliers de portail – maison ossature bois Toulouse

Bonjour à tous

Une belle journée de congé pour avancer sur les piliers du portail

Au menu passage des gaines, disposition des éléments de pilier bien d’aplomb et sortie des gaines dans des futures boîtes étanches sur chaque pilier

On prend tout d’abord plusieurs éléments de piliers béton (pour nous des 36×36) pour faire les trous nécessaires au passage des gaines : gaine pour le visiophone,  gaine pour le girophare et gaines pour les cellules. Pour cela, rien de mieux que de poser les besoins sur papiers, on trace chaque gaine pour chaque pilier et éventuellement les hauteurs de sorties de celles-ci pour savoir où se trouvera l’élément concerné lors de la pose

Dans notre cas, 3 elements de piliers que l’on va prépercer au forêt à béton de petit diamètre (3mm) histoire d’avoir un guide pour le trépan diamant qui nous permettra un beau trou rond de diamètre 32mm

Puis on passe les gaines des cellules dans les éléments de piliers

 

On commence maintenant à empiler nos éléments. Pas plus de 3 à la fois pour ma part pour bien régler l’aplomb de chaque pilier tout en contrôlant la régularité du l’écartement des 2 piliers au fur et à mesure de l’élévation des piliers

On sort les gaines au fur et à mesure et une fois les éléments réglés,  on remplit de béton dosé à minima à 300kg/m3 pour une bonne solidité finale

Ici gaine traversante pour la cellule du pilier gauche ainsi que la gaine « montante » pour le feu de signalisation d’ouverture

Ici la gaine traversante pour la cellule du pilier droit, ma gaine verte avec câble ptt pour le visiophone et une gaine de réservation pour un point électrique pour un éclairage futur au dessus du visiophone

Pour ma part vu la quantité de béton à réaliser,  j’ai choisi l’achat de sacs de béton de 35kg prêt à l’emploi. Reste qu’à rajouter de l’eau. Ce choix pour la bonne et simple raison : la rapidité de réalisation plutôt que se faire livrer du sable, du gravier, du ciment et faire bétonnière sur bétonnière.  ici avec un sac de béton,  on remplit un élément de pilier (environ 18 à 19litres de béton par sac)

Chape garage et fondation portail – maison ossature bois Toulouse

Lundi matin,

Contrôle des ferrailles et de la règle de dilatation et 10h livraison de la toupie.

On tire le béton le long de la fosse puis sur les ferrailles du garage. Le béton force beaucoup sur le coffrage, au final un peu léger visiblement pour résister à la pression du béton mais ça tient. En revanche, on utilise peut être plus de béton que prévu. J’ai calculé le volume visiblement très juste car il nous reste tout juste 300 ou 400 litres pour la longrine du portail (alors que nous avons besoin de plus de 500litres).  On finit de tirer la chape du garage proprement en tirant bien celle ci.

Une fois fini, on va vider le reste de béton pour couler la longrine armée du portail et les bases des piliers. On coule la longrine, on cale les ferrailles ainsi que les chainages pour les piliers sans oublier de noyer une gaine dans le seuil de pilier pour alimenter la motorisation du portail sur chaque pilier

img_20161205_145447 img_20161205_145454 img_20161205_145504

Mais malheureusement, une fois les niveaux pris et un coffrage réalisé de part et d’autres du seuil, nous sommes forcés  de reconnaitre qu’il nous manque bien un certain volume de béton, environ 160 litres. C’est parti pour acheter 8 sacs de béton prêt à gâcher (de quoi faire environ 20litres de béton par sac) pour terminer le seuil du portail ainsi que poser le premier bloc de chaque pilier

img_20161205_160335 img_20161205_160352 img_20161205_160406 img_20161205_160412

On finit le seuil à la liane de manière à avoir un seuil parfaitement lisse puis on revient vers la chape du garage, 4h après avoir coulé, pour talocher la chape et la lisser. Une fois la chape talochée, on jette des poignées de ciment sur la chape pour la lisser.

img_20161205_173354 img_20161205_173401 img_20161205_173414

On s’aperçoit à ce moment que la règle de dilatation a bougé lors du coulage du béton.

Problème : la règle était en réalité descendue sous la pression du béton et nous avons tiré la chape sur la règle un ton plus basse.

Résultat, une fois tiré, le béton nous fait apparaitre un manque de part et d’autre de la règle de dilatation. Manque que nous ne pourrons que diminuer en talochant.

img_20161205_173448

Autour de la fosse, nous passons un « fer à boudin » dans les bordures du coffrage pour mieux finir les bordures de la fosse. Voici l’outil en question

fer-a-joint-plastique-dur-nespoliimg_20161205_173426

Suite Ferraillage chape garage

Aujourd’hui,

La veille de couler la chape, j’ai terminé la pose des treillis ainsi que du polyane par dessus le hérisson. J’ai également cassé le canon intérieur de tous les blocs qui font office de coffrage pour que le béton pénètre bien à l’intérieur et renforce la ceinture de blocs

 

J’ai également réalisé 2 plots béton pour fixer la règle de dilatation afin qu’elle ne bouge pas lors du coulage du béton demain matin. La règle est de niveau et prête à être utilisée.

img_20161204_164030 img_20161204_164038 img_20161204_164130

Comme il me restait du béton, j’en ai profité pour caler le tube d’évacuation de la fosse avec 2 plots béton et une assise béton à la sortie de la ceinture de blocs, comme cela nous éviterons peut être de le casser d’ici la réalisation de l’enrobé (date indéfinissable pour l’instant)

img_20161204_164141

Création du hérisson pour la chape du garage

Vendredi,

Location d’une benne VL pour récupérer 5Tonnes de gravier 11/22 pour réaliser le hérisson de la chape du garage. Au final, 9cm de gravier en épaisseur. Il nous restera 15cm de hauteur de béton pour la chape

On étale le gravier, puis on vient poser un polyane sur les cailloux évitant ainsi toute remontée d’humidité dans la chape. On vient ensuite positionner le treillis qui armera la chape

img_20161203_093000

Sans oublier un tube de descente d’eau de 50mm de diamètre (moins cher qu’un tube d’évacuation en pvc) que nous utiliserons pour vider la fosse pour le cas où nous connaitrions la moindre infiltration d’eau dans la fosse. Diamètre 50 suffisant pour y glisser un tube de pompe d’évacuation. Ce tube se jettera plus tard dans le caniveau que nous installerons sur le parking

img_20161203_093007

Ainsi qu’une règle de dilatation entre la fosse et le mur nord du garage car cette partie de la chape étant vraiment grande en surface nous devions la départager pour éviter toute fissure due à la dilatation de la chape que pourraient provoquer chaleur et froid

img_20161203_093013

Règle de dilatation que je fixerai au sol demain matin avec 2 plots béton.

Celle-ci servira de joint de dilatation mais également de règle pour « tirer » la chape de niveau et la lisser

Coulage des fondations du garage – maison ossature bois Toulouse

Ce jour,
10h30, une toupie de 7,5m3 arrive pour nous livrer du béton très liquide.
Chauffeur très sympa et très pro. Je recommande la société TOFFANELLO à tous les toulousains qui souhaitent un travail de qualité et un tarif très correct.

On commence à remplir les fouilles, le béton s’étend à une vitesse impressionnante 🙂
Juste pour nous le temps de maintenir les ferrailles en place ainsi que les tor que nous avions planté pour la prise de niveau haut et régler quelques coffrages pour éviter que le béton déborde.
Béton très liquide malgré le dosage de 350kg/m3. Si liquide que nous devons attendre 14h pour poser la première rangée de blocs notamment les angles, blocs qui joueront le rôle de coffrage pour couler la chape.

Le béton était tellement liquide que nous n’avons pu couler les parois de la fosse. En effet, celui-ci remontait à l’intérieur du coffrage donc nous avons coulé le bas de la fosse et nous sommes arrêtés là. Nous finirons de couler les parois de la fosse en même temps que la chape.

Pour l’instant, nous avons installé la première rangée de blocs, les attentes verticales dans les blocs d’angles en coin des 4 murs ainsi que de part et d’autre des ouvertures (portail garage et porte de service)

img_20161128_155911

img_20161128_155917

img_20161128_155926

img_20161128_155941

Il est temps de louer un camion benne VL et d’aller chercher 4Tonnes de gravier 20-40 pour la chape sur hérisson puis quelques jours après, couler la chape 🙂

Le principe :

  • Un coffrage en limite d’ouvrage (ici les blocs béton),
  • un fond de fouille pour la chape en gravier 11-22 ou 20-40 (dans mon cas, le 20-40 car moins cher en raison du calibre plus grossier que le 11-22)
  • ensuite un polyane de 150µ (lire 150 micron donc épais, exprès pour les fondations)
  • le ferraillage (treillis soudé de 8mm de diamètre et mailles entre 10-10 et 15-15cm) repris et ligaturé sur les reprises verticales
  • le béton de chape

 

Ferraillage et préparation des fondations

Une fois les fondations ouvertes, il est temps de nettoyer celles-ci (surtout après avoir essuyé un très bon orage) donc une bonne matinée à rendre les fouilles propres, il est désormais temps de poser les ferrailles dans les fouilles.

ferraillage fondations maison ossature bois mob

img_20161127_115350 img_20161127_115458 img_20161127_115512 img_20161127_115519 img_20161127_115524

Nous avions récupéré récemment chez une récupérateur de métaux des treillis métalliques de diamètre 8, des semelles, ainsi que divers tor de 8 et 10 qui allaient partir en fonderie. Après une demi journée de soudure, nous déposons l’équivalent de semelles de fondation 6HA8. Nominalement en 15×35, les nôtres sont en également en fer de 8mm mais surtout plus grandes : 20x40cm

img_20161127_115701 img_20161127_115729 img_20161127_160212

Nous ferraillons également le fond de fouille de la fosse ainsi que les parois avec du treillis de 8mm en maille 10*10 avec une découpe pour le passage de la réservation pour l’éclairage de la fosse

Nous avons également préparé l’enfouissement d’une gaine d’alimentation pour le futur éclairage de la fosse, gaine que nous avons rentrée en force dans le polystyrène qui sert de réservation

La fosse est prête. Les ferrailles sont posées en fond de fouilles. Il est temps de renforcer les angles de fouilles ainsi que de ligaturer toutes les jonctions de ferrailles.

img_20161127_153412 img_20161127_153418 img_20161127_153423 img_20161127_153427 img_20161127_160150

Avec du tor de 10 à angle droit, nous lions chaque semelles de fondation dans les angles, en haut et en bas de celles-ci, liées par du fil de fer très serré.

On nettoie également les trous pour les plots des futurs poteaux qui soutiendront la ferme sous l’appenti des 2 voitures

img_20161127_115253 img_20161127_115258 img_20161127_115307

Voici 2 photos d’ensemble du projet en cours, le futur appenti pour mettre à l’abris nos véhicules et le futur garage, les 2 mitoyens.

img_20161127_160312 img_20161127_160318

Demain, 28 Novembre, nous coulons les fondations et montons normalement la première rangée de blocs béton qui serviront de coffrage pour réaliser la chape du garage sur hérisson (5cm de graviers) + treillis métalliques + béton dosé en 350kg/m3

Garage – Terrassement pour fondation

C’est parti ! Cette fois pour le garage

Terrassement des espaces garage et appenti.

Nous allons créer un garage de 37.5m2 (5m le long et 7.5m de large) ainsi qu’un appenti pour mettre les 2 voitures à l’abri (5m de long, 6m de large)

  1. Garage en parpaing 20*50 incluant une fosse de 2m x 0.8m. avec porte de garage sectionnelle et porte de service, sous couverture tuile DC12 avec pente de 30%.

Afin de pouvoir l’utiliser l’hiver également dans de bonnes conditions : isolation ouate de cellulose pour le toit + pare vapeur + osb3 pour fermer. Dans un premier temps, nous n’isolerons pour le gros œuvre que le toit. Viendra ensuite une isolation des murs en doublage (doublage à déterminer)

2. Appenti ouvert 5m x 6m avec couverture DC12 et une ferme traditionnelle que nous allons créer côté maison

Voici le plan général (plan pour le permis de construire)

EPSON MFP image

EPSON MFP image

EPSON MFP image

 

On installe les chaises pour positionner les limites extérieures de l’ouvrage. Celles-ci nous permettront de tendre des cordeaux pour positionner les limites extérieures des murs à bâtir et surtout tracer au sol avec du plâtre l’emplacement des fondations à creuser.

Conseil : installer les chaises assez loin du passage de la pelle afin de ne pas avoir à les déplacer lors du travail du pelliste. Pas comme nous visible sur les photos. Nous avons du les déplacer car le pelliste n’avait pas la place de passer pour ouvrir les fondations ensuite

img_20161118_115554img_20161118_115611img_20161118_115637

On terrasse l’espace alloué à ces 2 nouvelles surfaces. On décaisse de façon à conserver la dalle du garage une fois finie 5cm au dessus du niveau du sol naturel, évitant ainsi toute infiltration au raz des murs

img_20161118_152109img_20161118_152125

Une fois le sol décaissé, on ouvre les fondations : 40 cm de large x 60cm de profond

img_20161119_120126

Fondations que nous armerons avec des semelles 15*35cm, ligaturées entre elles. Des reprises verticales viendront pour chaque angle du garage ainsi qu’à chaque ouverture (porte sectionnelle et porte de service)

EPSON MFP image

EPSON MFP image

On a également déplacé la gaine de réservation pour l’alimentation principale du garage car initialement lors du terrassement du parking, celle-ci avait été implantée trop loin.

Pour la fosse, on a créé un coffrage en palettes pour rigidifier l’intérieur et osb pour les parois que l’on va glisser dans le trou de la fosse. Nous coulerons ainsi la fosse armée sur les montants et au sol par du treillis de 8mm de section (trouvé chez un recycleur de métaux), treillis que nous recourberons à 90° en haut de la fosse pour les lier au treillis de la future chape. Nous installons avant de descendre le coffrage du polystyrène de doublage (incluant une plaque de placoplâtre) pour faire une réservation pour le futur éclairage de la fosse.

img_20161118_160847

????????????????

EPSON MFP image

EPSON MFP image